Fabriquer ses yaourts : rien de plus simple !

patouch

Une économie de 7 pots de yaourts à chaque fois   (-1 si on utilise un pot de yaourt du commerce) et d’un emballage en carton – Pour une famille qui mange 4 yaourts en une journée –>  ça fait 1460 pots en plastiques en moins pour la planète.

0

La fierté « Do it yourself !  » on sait ce qu’on met dedans :  on choisit d’utiliser du lait bio, végétal, du lait demi-écrémé ou entier –  en fonction de ses convictions, de ses envies. On dose le sucre selon ses préférences, on choisit lequel utiliser : miel, sirop d’agave, d’érable, sucre non raffiné…

Tester / goûter / inventer de nouveaux yaourts avec ce qu’il y a dans le placard ! A vous les yaourts aux fruits, au caramel, au chocolat, aux épices et même les yaourts salés !

Il vous faut une yaourtière !!

1

prix (d’investissement sur le long terme)

–> neuf : environ 38 euros sur Amazon 

–> d’occasion (encore mieux !) de 5 à 25 euros sur leboncoin

Si l’envie d’investir ne vous vient pas, vous pouvez utiliser :

  • Le four : il doit être capable de chauffer à 40°C.  Laissez le chauffer, préparez vos yaourts –  Enfournez pour 1h30, puis laissez étuver ainsi pendant 7-8h. Placez les yaourts au réfrigérateur pendant 12h.
  • La cocotte-minute : Versez un fond d’eau dans la cocotte (environ 5-6 cm) et la faire monter sous pression pendant 5 à 6 minutes. Arrêtez le feu sous la cocotte, baissez la pression, retirez le couvercle, retirez l’eau et déposez les pots au fond. Refermez et laissez fermenter pendant 8 heures. Dès que vous ouvrez la cocotte, il faut vite mettre les pots et refermer pour laisser échapper le moins de chaleur possible. Placez vos yaourts au réfrigérateur pendant 12h.
  • Le cuiseur-vapeur :  Versez de l’eau dans le cuiseur, recouvrez et faites chauffer 10 minutes. Stoppez le feu sous le cuiseur-vapeur, déposez les yaourts dans le panier et placez-le dans le cuiseur. Remettez le couvercle et laissez fermenter pendant 8 heures. Placez au réfrigérateur pendant 12 h.

Comment ça marche ?

Le principe est celui de la multiplication de deux bactéries qui se développent dans le lait à une certaine température (40°C). Ces bactéries sont apportées par les ferments lactiques (contenus dans le yaourt) et vont permettre l’épaississement du lait et l’apport de l’acidité caractéristique des yaourts.

Au delà de 45°C, les bactéries meurent et les yaourts ne peuvent pas prendre. La yaourtière va rester à la température idéale, de façon constante pour que les bactéries se développent… –> Laisser le couvercle de la yaourtière fermé, ne pas toucher avant la fin – aucune secousse !

La recette de base

Ingrédients :

Un litre de lait (demi-écrémé pour des yaourts « brassés » 2– entier pour des yaourts plus épais)

7 cuillères à soupe de sucre (de votre choix)

Un yaourt (au lait entier de préférence – on peut utiliser 7 fois un yaourt qui vient de la yaourtière)

Préparation :

3 1) Vider le yaourt dans un saladier !
42) Ajouter le lait, mélanger au fur et à mesure !
53) Mettre le sucre, mélanger !
64) Remplir les pots de yaourt !
75) Régler la machine

(De 8 à 14 heures, selon vos préférences au niveau de la fermeté du yaourt)

Petits + de Goulaf’ !

–> Pour des yaourts encore plus fermes : ajouter une cuillère à soupe de crème fraîche 9épaisse dans la préparation.

–> Pour les friands de vanille : ouvrir une gousse de vanille, récupérer les grains à faire 10 bouillir dans le lait (attention: laisser refroidir le lait avant de le mélanger avec le yaourt – sous peine de tuer les ferments lactiques du yaourt !)

–> Pour ceux qui aiment le changement : vous pouvez obtenir n’importe quel goût en ajoutant une boule de glace ou de sorbet fondu dans la préparation.

A vos fouets !

Pour suivre toute l’actualité de notre site, rejoignez-nous sur notre groupe Facebook « les petits écolos »

source : tout sur les yaourts maison

Publicités

10 réflexions sur “Fabriquer ses yaourts : rien de plus simple !

  1. Je ne consomme jamais de yaourt… Ceci dit j’aime beaucoup l’idée et surtout les astuces si on n’a pas de yaourtière !!!!!! Merci Goulaf 😉

    J'aime

  2. Je ne consomme pas non plus de yaourts, pour ma part cela vient d’une volonté de réduire au maximum les produits laitiers, mais je note les astuces pour mes proches !

    J'aime

  3. Je consomme très peu de produits laitiers en fait. J’achetais occasionnellement des yaourts type soja, mais en fait je n’ai plus l’habitude de prendre de desserts… Mis à part les desserts faits maison dans la famille par exemple, ou les glaces l’été !!

    J'aime

  4. – Pourquoi mettre du sucre dans la recette de base ? Certaines personnes risquent de croire que c’est nécessaire, alors que non. Cela dépend au goût de chacun. Sachant qu’en plus le sucre n’est pas très bon pour la santé, surtout le sucre blanc raffiné, autant ne pas le promouvoir…
    – En ce qui concerne la consommation de produits laitiers, il faut savoir que le yaourt, étant un produit fermenté, se digère mieux que le lait, et nourrit la flore intestinale, à priori..
    – Par ailleurs, il y a aussi moyen de faire du yaourt en le mettant sous la couette pour le garder au chaud lors de la fermentation, ou alors le mettre dans un thermos, lui même sous la couette (-:

    J'aime

  5. Coucou je fais également mes yaourt petit astuce un trait de sirop à la place du sucre pour varier les goûts en ce moment c’est cerise chez nous!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s