Les perturbateurs endocriniens : ne vous laissez plus perturber !

IMAG0607[1]

Deux mots bien compliqués pour une simple catastrophe !

Endocrinien ??? Késako ?

Le système endocrinien est une série de glandes, appelées glandes endocriniennes, situées un peu partout dans notre corps: pancréas, hypothalamus, hypophyse, thyroïde, surrénales, testicules…

Ces glandes sécrètent des hormones véhiculées par le sang…

Hormones ???

Les hormones régulent la croissance, le développement, la reproduction, le comportement…

En se liant à des « récepteurs » au niveau de vos cellules, les hormones vont modifier leur fonctionnement et déclencher des réactions.

Exemples pour y voir un peu plus clair !

–> Les hormones thyroïdiennes ont une action sur la croissance

–> L’insuline, secrétée par le pancréas, contrôle l’utilisation du sucre par les cellules

–> La testostérone produite par les testicules est responsable de l’aspect « masculin » du corps.

Rapport entre perturbateurs endocriniens et hormones ?

Les perturbateurs endocriniens peuvent :

😦 mimer l’action d’une hormone : leur structure moléculaire étant similaire à celle d’une hormone naturelle

😦 bloquer l’action d’une hormone en saturant son récepteur ;

😦 En agissant sur la synthèse, le transport, le métabolisme et l’excrétion des hormones, modifiant ainsi les concentrations d’hormones naturelles.

Où se trouvent ces perturbateurs ?

la liste des perturbateurs endocriniens est longue, ainsi que les produits dans lesquels on les trouvent. Les expériences prouvant leurs effets néfastes sont un peu compliquées mais intéressantes, n’hésitez donc pas à cliquer sur les liens si vous souhaitez en savoir plus !

Les perturbateurs endocriniens dans les objets en plastique 

 La star du moment  : le Bisphénol A

C’est une substance chimique utilisée pour la fabrication de plastiques et de résines.

–>  récipients alimentaires : bouteilles recyclables, vaisselle (assiettes et tasses), tupperwares…

–>  revêtements et  films de protection recouvrant les canettes de boissons.

AIE !!!   Il peut migrer dans les aliments et les boissons, d’autant plus si les aliments sont chauffés avec leur emballage.

–> Une fois dans notre organisme, il agit comme des œstrogènes : perturbe la fonction de reproduction, le développement d’organes comme le cerveau ou le système cardio-vasculaire.

Les phtalates

IMAG0598

Ce sont des substances chimiques rajoutées au PVC lors de la fabrication d’objets en plastique pour les rendre plus souples.

😦  adhésifs, ballons, nappes, tuyaux, rideaux de douche, emballages, cosmétiques, colles, matériel médical, mais aussi dans les jouets…

–> Nous pouvons être exposés aux phtalates par inhalation, ingestion ou absorption cutanée. L’ingestion d’aliments ayant été en contact avec des emballages contenant des phtalates est la principale source d’exposition. Les phtalates ne sont pas liés au plastique ; ils peuvent être libérés et migrer de l’emballage vers les aliments.

Les perturbateurs endocriniens dans les cosmétiques

Star également reconnue dans sa catégorie : Le paraben

Ce sont des conservateurs qui ont des propriétés antibactériennes et antifongiques (luttent contre bactéries et champignons) –> intéressant jusque là !!

IMAG0597

😦 présents dans plus de 80% des produits cosmétiques (shampooings, crèmes hydratantes, mousse à raser)

😦 les produits alimentaires

😦  les médicaments.

En plus d’avoir un pouvoir allergisant, ils sont suspectés de perturber le système endocrinien et d’entraîner ainsi des troubles de la reproduction. Plusieurs études ont montré qu’ils sont en fait capables de mimer l’activité des œstrogènes et d’avoir un effet sur la fertilité masculine. Les parabens peuvent également perturber la croissance du fœtus.

Les filtres chimiques dans les crèmes solaires

Les crèmes solaires sont composées de filtres organiques (ou chimiques) qui absorbent les rayons UV et suspectés d’agir comme des perturbateurs endocriniens…

En effet, une étude menée en 2004 sur des rats a montré que les filtres chimiques sont capables de mimer les hormones féminines, et d’augmenter le poids de l’utérus des rates immatures. Ont ainsi été observés des malformations chez les bébés rats, des retards de puberté chez les mâles ainsi que des poids anormaux des organes reproducteurs tels que les testicules.

 Les éthers de glycol

IMAG0602

Ce sont des solvants largement utilsés en raison de leurs propriétés remarquables:  ils permettent de mélanger l’eau et la graisse …

😦 dans les produits d’entretien mais aussi 

😦 dans les médicaments, les cosmétiques,

😦 les peintures, les encres, les adhésifs.

Les principales voies d’exposition potentielles à ces composés sont l’inhalation de vapeurs ou l’absorption par la peau.

Leurs effets sur le développement concernent le risque d’avortements spontanés et le risque de malformations.

Une autre étude a mis en évidence l’impact des éthers de glycol sur la fertilité masculine. , (faible motilité des spermatozoïdes).

Les perturbateurs endocriniens dans l’alimentation

Les PCB

Les polychlorobiphényles (PCB) n’existent pas à l’état naturel. Ils ont commencé à être produits dans les années 30 pour leurs qualités d’isolation électrique, de lubrification et d’ininflammabilité. Rapidement, on les a retrouvés dans les transformateurs électriques et les condensateurs, dans certains radiateurs ou équipements électriques.

Interdits depuis 1987, les PCB sont encore présents dans notre environnement car ces composés sont très stables, persistants. Ils s’accumulent dans les tissus adipeux et se retrouvent de plus en plus concentrés dans la chaîne alimentaire : c’est la bio-accumulation.

😦 dans les poissons (particulièrement ceux au bout de la chaîne alimentaire, les plus gros prédateurs comme les saumons).

😦 les PCB présents dans le sol se retrouvent dans les plantes, puis chez les animaux qui les consomment (comme les vaches, chèvres, volailles),  dans les œufs et le lait.

 Nos petits chouchous : Les pesticides

IMAG2725

La France est le premier utilisateur européen de pesticides en Europe et le 3ème dans le monde. Utilisés de façon massive en agriculture, les pesticides ont d’abord paru bénéfiques. Mais leurs effets nocifs, notamment sur la fertilité, ont été rapidement mis en évidence.

Les agriculteurs étant les premiers exposés, de nombreuses études épidémiologiques ont déjà montré une relation entre l’exposition aux pesticides et les troubles du développement.

Une autre étude récente a suggéré qu’une exposition prénatale aux pesticides serait à l’origine de malformations génitales masculines externes: l’absence de descente des testicules dans les bourses, la position anormale du méat urinaire et le micropénis

Pour tout savoir sur les pesticides : « Les pesticides au banc des accusés ».

Quels dangers concrets ?

Finalement, où qu’ils soient, les perturbateurs endocriniens ont toujours les mêmes types effets sur la reproduction (malformations des organes, infertilité) et le développement (croissance et obésité). 

IMAG0604

BPA :

une étude française a apporté les premières preuves directes de ses effets sur la reproduction humaine : production moins importante de spermatozoïdes…

Une autre étude  montre que le BPA  augmente le risque d’obésité chez les enfants.

PHTALATES:

Une étude française publiée en mars 2012 a confirmé ses effets sur la reproduction. . Les chercheurs ont ainsi constaté que ces composants réduisent de 30 % la production de testostérone. Les petites filles sont elles aussi concernées par les effets des phtalates qui seraient responsables de puberté précoce.

Une étude publiée en 2013 a constaté une association entre le niveau de phtalates dans les urines des femmes enceintes et les accouchements prématurés. Les phtalates pourraient aussi diminuer les chances de réussite de fécondation in vitro (FIV).

D’autres études ont également fait un rapprochement avec le diabète mais aussi avec l’hypertension artérielle chez les enfants, et la diminution des QI des enfants.

LES PCB

En plus d’être classés comme cancérogènes probables, les PCB sont des perturbateurs endocriniens ayant des effets sur la reproduction et la croissance ainsi que sur les systèmes immunitaire et endocrinien. .

Une étude récente a également montré qu’une exposition aux PCB pouvait augmenter le temps pour tomber enceinte.

Les PCB peuvent également entraîner des retards de croissance.

On se bouge !!!

🙂  L’utilisation du BPA a été interdit dans la fabrication des biberons en 2010.

IMAG0601

🙂 En décembre 2012, le Parlement a voté une loi interdisant la fabrication, l’importation, l’exportation et la mise sur le marché des emballages alimentaires contenant du BPA puis en 2013, dans les contenants alimentaires destinés aux enfants de moins de 3 ans.

🙂 à partir du 1er juillet 2015, tous les dispositifs médicaux contenant du BPA mais aussi tout autre perturbateur endocrinien et substance cancérogène, destinés aux bébés et femmes enceintes ont  été interdits.

Au quotidien, comment lutter « simplement » contre ces perturbateurs endocriniens ?

5 solutions très efficaces

1) Eviter de conserver et surtout de réchauffer vos aliments dans du plastique ! 

Préférez les boîtes de conservation en verre  – et pour les adeptes des petits plats préparés et présentés dans une barquette en plastique, prenez soin de transvaser votre repas dans une assiette avant de le réchauffer ! –> ici !

IMAG0595

Les biberons en verre ont fait leur apparition pour nos chers bambins  –> ici !

IMAG0594

2) Consommez des produits BIO

Nous y reviendrons bientôt dans un prochain article. Le cahier des charges à respecter pour ces produits est très strict et vous garantit des produits sans pesticide !

IMAG3686

voir notre article sur les LABELS ALIMENTAIRES

3) Prenez le temps de regarder la composition de vos cosmétiques et produits ménagers

IMAG0603

Oui, ce n’est pas évident et c’est long de regarder les étiquettes de tous nos produits, mais après cet article et pour éviter une malformation de vos parties génitales, ça vaut le coup, non ? 😛

Sinon, adeptes de la simplicité, le vinaigre blanc résoudra un certain nombre de vos problèmes ménagers…  !

Le plus évident est de faire confiance aux produits cosmétiques BIO – qui vous garantiront la plus faible quantité de perturbateurs endocriniens possible !

4) Evitez le contact de vos aliments avec toutes sortes d’emballages !

Logique, puisque la plupart des perturbateurs endocriniens se trouvent dans le plastique, l’encre…

Mais c’est certainement le moins simple de nos conseils ! COMMENT FAIRE ?

🙂 Avoir son potager / aller acheter ses légumes, fruits directement chez le producteur

🙂 Cuisiner maison au maximum

🙂 Acheter les aliments de base en libre service

IMAG2728

5) Se renseigner !

Et c’est déjà ce que vous êtes entrain de faire  !

Savoir où se trouvent ces perturbateurs, les éviter, connaitre les petits nouveaux 😉

Pour suivre toute l’actualité de notre site, rejoignez nous sur notre groupe Facebook « les petits écolos » 😀

Sources by Simplet’

http://www.futura-sciences.com/magazines/sante/infos/dico/d/medecine-systeme-endocrinien-5184/

http://www.futura-sciences.com/magazines/sante/infos/dico/d/biologie-perturbateur-endocrinien-9026/

http://www.asef-asso.fr/problematiques-emergentes/nos-syntheses/1553-les-perturbateurs-endocriniens-des-substances-toxiques-qui-nous-entourent-la-synthese-de-l-asef

Publicités

Une réflexion sur “Les perturbateurs endocriniens : ne vous laissez plus perturber !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s